Complement alimentaire, Parfum

La nutrithérapie, c’est quoi ?

Pourquoi prendre des compléments alimentaires ?

Il y a plein de raisons !

Par exemple pour rester en bonne santé en prévenant un rhume via le boost de son système immunitaire.

Il est important de préciser ici qu’un complément alimentaire n’est pas un médicament. Les informations de ce site ne peuvent donc en aucun cas se substituer à une consultation chez un médecin ou un thérapeute.

MAIS …

La prise de compléments alimentaire peut, dans certains cas, vous éviter d’y avoir recours. De plus les compléments sont aussi utilisés pour palier certaines carences détectées via un bilan sanguin (carence en magnésium, carence en vitamine D,…)

La complémentation alimentaire c’est aussi aider les gens à se concentrer, à mieux dormir, à gérer son stress, à garder de bonnes articulations souples…

Bref, cela sert à améliorer le quotidien des personnes de la façon la plus naturelle possible.

La micronutrition, c’est quoi ?

LE PRINCIPE FONDAMENTAL DE LA NUTRITHERAPIE
 
L’alimentation apporte deux types de nutriments : les macronutriments (les lipides, glucides et protéines) et les micronutriments.
 
Les micronutriments sont des nutriments tels que les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments, les acides aminés ou les acides gras. Petits, mais néanmoins essentiels à notre corps, notre organisme est incapable de les synthétiser, à quelques exceptions près. Ils doivent donc être apportés par l’alimentation ou par une supplémentation (un apport de compléments alimentaires). 
 
La micronutrition, c’est donc veiller à satisfaire les besoins du corps en vitamines, minéraux…

Cette discipline s’inscrit donc dans une démarche préventive qui vise à satisfaire les besoins en micronutriments de l’organisme humain afin de le maintenir en bonne santé.

La nutrithérapie en détails

La nutrithérapie est une approche pour prendre soin de sa santé : c’est se soigner par l’alimentation et la supplémentation alimentaire. Cette technique prend en compte la globalité de l’individu et a plusieurs buts.

* Elle vise à optimiser les fonctions du corps. Via la nutrithérapie, il est possible de contribuer notamment à un métabolisme énergétique normal, à la santé des articulations, au transport normal du fer dans l’organisme, au maintien d’une ossature normale,  ….

* Elle vise à stimuler des mécanismes d’adaptation de l’organisme pour être en meilleure forme. Les effets sont multiples : par exemple, l’action anti-oxydante contre des radicaux libres, la contribution à des fonctions psychologiques normales (par exemple, au niveau de la gestion du stress) ou au bon fonctionnement du système immunitaire

* La nutrithérapie peut aussi être envisagée comme co-traitement d’une médecine traditionnelle avec l’aval d’un professionnel de la santé. L’apport de certains nutriments peuvent en effet parer certains effets secondaires ou palier la dénutrition induite par certains médicaments.

La nutrithérapie représente donc une véritable révolution dans la conception même de la santé vu qu’elle vise à optimiser la santé, les performances physiques et/ou intellectuelles et à prévenir les risques de maladie par des conseils alimentaires et une supplémentation active en micronutriments.

Et la nutrithérapie à notre époque ?

* Avec l’agriculture intensive et l’utilisation d’engrais et de pesticides, le sol s’est terriblement appauvri. Nos végétaux ont ainsi perdu de leur richesse nutritionnelle.

* Avec la révolution industrielle, de nouvelles habitudes alimentaires sont apparues. Nous consommons des aliments de plus en plus raffinés par l’industrie agro-alimentaire. La densité nutritionnelle de ces produits raffinés est plus pauvre en micronutriments. C’est sans compter l’arrivée des produits préparés. Ces derniers contiennent trop de sucres, de sels et de matières grasses saturées (voire trans).

* Avec la prise de certains médicaments, avec le tabagisme, l’alcool, le stress, la pollution atmosphérique, les besoins en nutriments des personnes augmentent, mais ils ne sont pas pour la cause assouvis.

* Avec la sédentarisation et le rythme de vie « métro-boulot-dodo », l’activité physique est plus rare alors que l’alimentation est quant à elle généralement plus riche (en graisses, en glucides, en sel, etc.).

Qu’est-ce qu’un complément alimentaire ?

Les compléments alimentaires sont régis par la Directive européenne 2002/46/CE et sont définis comme des : « denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses, à savoir les formes de présentation telles que les gélules, les pastilles, les comprimés, les pilules et autres formes similaires, ainsi que les sachets de poudre, les ampoules de liquide, les flacons munis d’un compte-gouttes et les autres formes analogues de préparations liquides ou en poudre destinées à être prises en unités mesurées de faible quantité

Les nutriments cités ici, selon la définition de la Directive sont les vitamines et les minéraux. Les autres substances sont les acides aminés, les acides gras essentiels, les enzyme, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.